L’Atelier des Sorciers | Kamome Shirahama

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique ! Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

Titre : L’Atelier des Sorciers
Auteur : Kamome Shirahama
Editeur : Pika
Date de parution : 7 mars 2018
208 pages

▲▲▲▲▲

On aime…

  • Les dessins
  • La magie
  • Le ver-pinceau
  • La trame de fond complexe

On aime moins…

  • Rien

Les mots pour décrire ce manga sont infinis. Déjà, parlons de la couverture et des dessins. Tout simplement magnifique ! Le trait de l’autrice rend parfaitement hommage aux différents messages de ce manga. Les visages sont doux, les détails discrets, mais emplis de finesse.

Une légende raconte que dans les temps anciens, un arbre argenté se serait épris d’une sorcière…
Et qu’il lui aurait donné son sang comme encre et ses branches comme baguette…

Comme vous l’avez compris, ce sont tout d’abord les dessins qui nous ont séduites. Puis, une fois l’émerveillement passé, nous avons lu le résumé. À vrai dire, même si l’histoire avait été moyenne, nous aurions quand même craqué. Sauf qu’en plus de magnifiques planches, nous avons eu le plaisir de découvrir les multiples péripéties de Coco.

Dans ce livre, nous suivons cette petite fille qui, suite à une mauvaise manipulation, se retrouve la disciple de l’énigmatique Kieffrey. Chaque personnage a un message à faire passer. Cela va de la tolérance à la curiosité, de l’envie de changer le monde à celle de se dépasser coute que coute.

Coco est un personnage que l’on a plaisir à suivre. Comme elle, les portes d’un nouveau monde nous sont ouvertes. On découvre par ses yeux, on apprend au même rythme qu’elle. Cet apprentissage est tout simplement magique. Dans tous les sens du terme.

Avec une encre magique… Et en traçant les bons symboles… N’importe qui peut pratiquer la magie. C’est le secret absolu gardé par les sorciers.

Actuellement, le seul bémol est le temps d’attente pour chaque nouveau tome. Espérons que le huitième ne se fasse pas trop attendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *